Here With Me

Le blog technique d'Amaury Balmer qui parle de technologies open-source, mais surtout de WordPress !

Paris Web 2007 : Conférences – 2eme journée

| 0 Commentaires

Accessibilité des contenus PDF et

adobe_logo Denis Boudreau nous a également parlé d’accessibilité, plus particulièrement, l’accessibilité des documents PDF et de Flash.

L’accessibilité de ces technologies consiste en:

  • Lecture d’un contenu même non textuel
  • Organisation de l’information afin de disposer d’un ordre de lecture préétabli pour permettre une lecture intelligente

Pour ce qui est de PDF, il est possible d’arriver à un résultat correct

  • Avec Acrobat Pro
  • En simplifiant les grands tableaux en des tableaux plus simples
  • En utilisant des outils de conversion HTML vers PDF

Adobe met à disposition un certain nombre de recommandations (ici et ), afin d’améliorer l’accessibilité, pour arriver à un niveau proche des WCAG1

Pour ceux qui est du flash, le résultat est loin d’être accessible, Denis nous conseille donc de proposer une version non flash. Le danger d’avoir 2 versions, flash et non-flash, est d’avoir 2 contenus différents, dont un, peu ou pas mise a jour… Il est donc important que ces 2 versions se basent sur la même source de données.

Exemple de site flash accessible (enfin, je crois) : J.K. Rowling, l’auteur de la saga Harry Potter

Multilinguisme web et problématiques associées

Voila la conférence que j’attendais… Stephanie Booth nous a fait une super présentation sur le multilinguisme !

En effet, de nos jours grâce à internet, le principal obstacle pour dialoguer avec des personnes de cultures différentes n’est plus géographique, mais tout simplement linguistique ! Eh oui… rien de plus facile de parler avec un norvégien, à condition d’avoir une langue commune.

Dans un premier temps, nous avons abordé les erreurs à ne pas commettre dans un contexte de multilinguisme.

Par exemple :

  • Confondre Pays et Langue en général lorsqu’on souhaite localiser les visiteurs d’un site web, nous utilisons l’adresse IP pour définir le pays, hors prenons le cas de nos amis belges, il existe 2 langues officiels, le français belge et le flamand, comment faire la distinction entre les 2 ?
    • À noter que de grands sites font cet abus, tels que Amazon, Paypal, Ebay, etc.
  • L’importance des Pays joue sur d’autres critères :
    • Les lois par exemple (impose, censure)

Stephanie nous a donné ensuite quelques conseils pour bien localiser son site web :

  • Ne pas confondre Pays et Langue
  • Penser au régionalisme
  • Impliquer la communauté (ex Netvibes)
  • Éventuellement, avoir un linguiste de métier dans l’équipe
  • Détection intelligente de la langue
    • par IP (derniers recours)
    • Profil utilisateur (si une gestion d’utilisateur existe)
    • Préférence navigateur / OS

Elle a pris l’exemple de .

  • Il est bien traduit (merci !)
  • La langue est un paramètre du blog, car on part du principe qu’un blog est monolingue.

Il n’y pas de stratégie de multilinguisme, ceux qui expliquent pourquoi WordPress est un enfer lorsqu’on souhaite faire un site multilingue. La traduction totale d’un blog prend beaucoup de temps, chose incompatible avec l’"instantisme" du blogueur.

Enfin, elle a abordé les critères du défi multilingue, proposez un espace à la fois monolingue et multilingue, qui s’adapte aux compétences linguistiques du visiteur.

Malheureusement, il n’existe pas de solutions miracles, et de nombreuses problématiques…

… stratégique …

Comment mélanger ? Que traduire ? Comment filtrer ? Quel processus de traduction ? Quels outils ?

… et technique …

Ergonomie ? Encodage ? Balise HTML lang ? Détection automatique ? Traduction automatique ?

… subsistent !

Avis personnel : Je n’ai pas vu le temps passes durant cette présentation, il faut dire que c’est un sujet qui me tient a coeur… D’ailleurs Stéphanie, si tu lis cet article (peut-être qui sait…), si tu veux bosser sur le multilinguisme dans WordPress, par le biais de plug-ins/thèmes, je suis ouvert à toute proposition…

AJAX et accessibilité

logo_ajax Je suis globalement déçu de cette présentation, Michel Hoel a passé beaucoup de temps à nous présenter, comment faire un lien ouvrant une nouvelle fenêtre de façon accessible.

Chose qui consiste a ajouter l’attribut class sur l’élément lien , puis d’associer cet élément a l’événement "onclick", chose que Jquery gère à merveille.

Pour rattraper le temps perdu, Michel a dû foncer le reste de la conférence, et nous a expliqué les 2 modes de développement

  • Dégradé
  • Rehaussé

Et en lieu et place de tenter une explication de ces 2 modes, je préfère vous renvoyer sur l’article suivant: Mode dégradé et mode rehaussé

Successful teams use web standards !

Chris Heilman a réalisé une superbe présentation des standards du web dans les équipes de développement, le tout en anglais. N’étant pas sur d’avoir tout compris de la "dite" présentation, je me passerai de commentaires.

J’ai tout de même pu apprécier les innombrables Jokes parsemant sa présentation. (qu’il met à disposition ici)

Bonnes pratiques du Web mobile

IMGP6670 Dernière présentation de ces 2 jours, présente par Dominique Hazaël-Massieux, responsable francophone de l’initiative pour le Web Mobile du W3C.

Cette initiative a été lancée en 2005, afin d’accompagner les demandes grandissantes de la communauté mobile et d’obtenir de meilleurs résultats. Elle est parrainée par plus de 20 industriels de ce secteur.

Pourquoi le web mobile ?

  • Car le WAP 1.0 est un grand échec industriel, il faut savoir que le développement sur cette plateforme ne partage que très peu de choses avec le web.
  • Les téléphones sont de plus en plus puissants
  • Et que ces derniers utilisent de plus en plus les technos web

Il suffit de voir, les nouvelles annonces de Google, avec le projet Android par exemple, pour conclure que 2008 sera l’année du Web Mobile. Il ne faut pas non plus oublier que le marché des téléphones portables, c’est plus de 3 fois celui des ordinateurs…

Plus anecdotique, l’iPhone pour nos amis US a permis une prise de conscience de l’existence et de l’utilité du Web sur les téléphones portables.

Si vous souhaitez développer pour du "web mobile", il existe une série de bonnes pratiques a suivre, pour cela vous pouvez consulter les "Mobile Web Best Pratices", depuis le site du W3C.

À noter également qu’il existe un validateur de page web mobile, en version bêta.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.