Here With Me

Le blog technique d'Amaury Balmer qui parle de technologies open-source, mais surtout de WordPress !

Auto entrepreneur, beau bordel pour faire des sous…

| 27 Commentaires

Me renseignant pour mes propres besoins sur le statut auto , je suis tombé sur la page « Création Site Web » proposé sur un site très corporate.

Ce qu’il y a de dangereux avec Internet de nos jours, c’est la publi-information… Je suis moi-même tombé sur ce site, et j’ai cru un moment que c’était une ressource officielle de l’état.

Mais en fait pas du tout.

Ce site qui avec une apparence très pro, un peu vieillotte (compatible avec l’état) a en apparence comme objectif de servir de base de connaissances, mais en réalité il n’est la qu’à des fins de publicité pour un utilitaire de création de sites… (assez cher par ailleurs)

Mais ça n’est pas un cas isolé, on retrouve :

  • http://www.auto-entrepreneur.fr/
  • http://www.auto-entrepreneur-web.fr/
  • http://www.statut-auto-entrepreneur.info/ (pas de produit, mais beaucoup de publicité)

Je trouve ces méthodes de publicité regrettables, sachant que pas mal de pigeons vont tomber dans le piège vu comment Google les a bien référencés…

Pour rappel, les sites à consulter sont :

Et bien d’autres…

27 Commentaires

  1. Auto-entrepreneur, attention.
    En effet, ce statut n’est pas un miracle et si l’on porte un peu d’attention au calcil mathématique, il se peut que le côut fiscal et social se révèle bien plus élevé qu’on ne le pense.
    Prenons comme exemple un vendeur de biens mobiliers. il vend dans l’année pour 80.000 euro ce qu’il a acheté 50.000 euro, sa marge brute est donc de 30.000 euro, s’il a des frais de gestion de 10.000 euro, sa marge nette avant prélèvement de charges sociales et fiscales est de 80.000-50.000-10.000= 20.000 euro. En appliquant le taux de 13% du CA, il paiera: 80.000 * 13% = 10.400 eur ce qui représente sur sa marge nette: 10.400/20.000= 52% montant bien supérieur à ce qu’il devrait payer en créant une EURL option IS.
    Idem pour un prestataire de services:
    CA 34.000 eu/an, frais de gestion 10.000 euro, solde, 24.000 eur, prélèvement de charges sur 34.000 de 23.4% soit 7.956 euro ce qui représente sur sa marge nette: 7956/24.000= 33.20 %

  2. Le régime auto entrepreneur, c’est plutôt pour les personnes faisant de la prestation de service, pas vraiment pour les personnes faisant du commerce ;)

  3. Ça marche pour les gens qui se font des petits commerces sur des sites comme Ebay par exemple

  4. Beau travail de clarification !
    Je voulais me renseigner, mais j’ai vite jeté l’éponge devant les pubs et les sites commerciaux…
    Merci :)

  5. En effet, on peut pas dire que google aide les auto-entrepreneur, quoique c’est plutot la faute de l’état qui n’a pas compris l’importance d’une stratégie internet, même si ils s’améliorent (ils sont maintenant dans la premiere page des résultats!).

    Pour aider les candidats à l’auto-entrepreneur, j’ai rédigé 2 billets:
    http://blog.code-promo.com/le-statut-auto-entrepreneur/
    http://blog.code-promo.com/auto-entrepreneur-en-pratique/

    J’ai été en régime micro, et j’ai étudié de près celui d’auto-entrepreneur, et il peut etre génial pour tester une idée ou un revenu complémentaire, tout dépend du cas de figure et des objectifs de chacun.

    PS: si si, il peut même etre très adapté au petit commercant, à commencer par le vendeur sur ebay…
    … je pense même que ce statut s’adresse directement à eux: la possibilité de rentrer dans la légalité sans complexité.

  6. et en plus les patrons en abusent pour ne pas faire de salaire (dans la catégorie « prestations de service »)..pas de paperasse, pas de contrat…
    il est temps qu’on se réveille , le code du travail est en train de disparaitre progressivement
    Il faut réagir avant de tout perdre

  7. L’idée à la base est bonne, puisqu’il s’agit de pouvoir travailler occasionnellement (il y a un plafond) en toute légalité.
    Là où le bas blesse, c’est lorsque des entreprises demandent à des salariés prestataires de service, à des vacataires, de prendre le statut d’auto entrepreneur pour diminuer les charges patronales. Ce statut miraculeusement économique ressemble un peu à un miroir aux alouettes. Comme le dit si bien Anne Marie, le code du travail est en train de prendre du plomb dans l’aile.
    Et puis on sait bien que mathématiquement, il y a toujours un équilibre qui se fait. Quelles vont être les conséquences des charges patronales 0% ? Qui va payer pour l’économie de charges ? Le salarié, peut-être, avec une couverture et des avantages sociaux réduits.
    Vive le progrès ! Oui! Mais pas la régression !

  8. En effet, lorsque je me suis penché sur le sujet vers mi-décembre 2008, des sites non officiels étaient positionnés en tête sur les recherches. Mais on peut parier qu’avec les gros backlinks en gouv.fr, le site officiel chassera très bientôt les sites qui ont profité de l’aubaine pour générer du trafic et placer de la pub. Le site officiel n’a que quelques mois d’existence ce qui pour le positionnement Google est un handicap temporaire.

    A noter que le site officiel http://www.lautoentrepreneur.fr/ a évolué à la vitesse grand V vers fin décembre, juste avant Noël.

  9. Après avoir exercé une profession indépendante non salariée pendant plus de 18 ans je me retrouve Rmiste malgré moi. J’ai été dans l’obligation de cesser mon activité professionnelle et de brader mon droit au bail, à cause de trop de charges sociales (68 %). Il ne me restait pas 500 €uros par mois pour vivre quand j’avais payé toutes ces charges monopolistes et obligatoires en France et je travaillais parfois 50 heures par semaine pour payer des charges et des pénalités de retard sur les charges sans parvenir à vendre mon droit au bail. Des nuits à mal dormir j’en ai passé et puis je me suis rendue malade sans pouvoir me soigner comme je l’aurais voulu.
    Je ne pouvais même pas m’offrir une mutuelle et cotiser à une retraite par capitalisation comme j’aurais souhaité le faire.
    Je perçois donc le Rmi 400,00 €uros depuis 16 mois, et la prime de Noël en fin d’année et j’ai honte. J’aurais préféré qu’à l’époque l’Etat m’aide avec moins de charges sociales et sans pénalités de retard à maintenir mon activité plutôt que de me payer le Rmi maintenant, mais cela fait des années que nos gouvernements continuent à faire du social et de l’assistanat au lieu de traiter le problème à la base en diminuant les charges.
    A 54 ans maintenant je ne trouve pas d’emplois ; aucune entreprise ne veut de moi. Je me sens pourtant encore jeune et compétente, mais il n’y a pas d’emplois. Je suis ravie de la création du statut d’auto entrepreneur qui va me permettre de rebondir pas dans l’activité que je faisais mais dans une autre. Je n’ai jamais travaillé au noir, et je considère que ce statut est formidable. Enfin je vais pouvoir vivre, enfin je vais pouvoir me cotiser une retraite capitalisation, enfin je vais pouvoir m’arrêter de travailler sans avoir des charges à payer que je travaille ou non. Avant je ne pouvais pas m’arrêter il fallait que je travaille pour pouvoir payer les charges qui « tombaient » que je gagne ou non de l’argent. Je ne pouvais pas partir en vacances maintenant je vais pouvoir le faire un peu puisque je ne paierai pas de charges sociales si je ne travaille pas.
    Enfin je vais pouvoir sortir du Rmi ! Merci donc à Hervé Novelli et à Nicolas Sarkozy pour cette petite révolution en France. Il faut aller vers du libéralisme ! … Libérer les énergies !
    Ensuite, de toute évidence il faudra diminuer les charges aux artisans qui ne sont pas sous ce statut génial. Certains n’ont pas voulu que l’on touche aux 35 heures et bien moi je me marre parce qu’au moins ceux qui veulent travailler plus on le droit de le faire, et bien sûr qu’il y aura engouement pour ce statut parce que ce sont les syndicats qui ne veulent pas que les gens travaillent plus de 35 heures, mais pas la majorité des Français.
    Je suis d’accord aussi pour travailler jusqu’à 70 ans du moment que je suis valide et qu’on me laisse la liberté de faire comme je le souhaite. Vive le travail d’auto entrepreneur ! vive la liberté !

  10. Statut super que celui de l’auto entrepreneur ; il y aura donc un rééquilibre des charges sociales ensuite forcément pour les entreprises et les indépendants qui ne sont pas sous ce statut.

    Heureusement que les lois du travail sont entrain de disparaître ! elles datent de 1945 et ne sont plus adaptées à notre société en France aujourd’hui. Il faut évoluer avec son temps. La situation n’est plus la même qu’en 1945. La 5ème semaine, les congés payés, les RTT, les 35 heures, non mais vous rêvez encore ???
    Vive Nicolas Sarkozy et vive Hervé Novelli !

  11. Enfin l’ascenseur social était en panne et Nicolas Sarkozy et Hervé Novelli sont entrain de le réparer avec ce nouveau statut.

    Ce statut de l’auto entrepreneur sera certainement la meilleure chose du quinquennat de Nicolas Sarkozy.
    Félicitations !

  12. BOnjour à tous. Alors autant je ne suis pas « fan » de notre président de la république, autant il faut rendre à César… et reconnaitre que ce statut d’AE est effectivement une petite révolution. Je suis salariée en télétravail et ne peux augmenter mon taux horaire, mon employeur étant déjà assommé de charges en tout genre. J’envisage de passer sous ce statut et du coup pouvoir facturer plus cher mon prix horaire. Non seulement je paierai moins de charges (13 % pour prof.libérale) au lieu de près de 25 % de charges salariales actuellement et mon employeur sera totalement exonéré des charges pour moi, tout le monde y gagne : moi je gagne bien mieux ma vie et je peux avoir plus facilement de nouveaux clients, tout en conservant une couverture sociale et mes employeurs ne sont pas « plombés » pour faire travailler un télétravailleur en vacation

  13. Oui, c’est assez classique de détourner une requête de son objectif initial pour essayer de monétiser derrière. Mais ça reste très temporaire, effectivement une fois que les principaux sites gouvernementaux feront des liens vers les contenus officiels, tout rentrera dans l’ordre sur Google.

  14. Je suis tout a fait d’accord avec ROBEAU gerard. L’idee est bonne mais apres tout depend de ce que l’on en fait. Dans d’autres pays, pour ne pas les citer, il est existe des formules assez similaires.

    Toute fois on peut constater le remu-menage que provoque le statut d’auto-entrepreneur. Les questions qu’on peut deja se poser sont les suivantes: l’effervescence de ce statut n’est-elle pas due a la crise que nous traversons? Qu’en sera-t-il des auto entrepreneurs a la reprise de la croissance (bien entendu, apres la crise?).

    Sur ce, je vous salue!!!

  15. Je me suis inscrit en tant qu’auto-entrepreneur, et apres un coup de fil des impots, je me suis rendu compte que personne n’etait au point et que le documentation reste trop light pour le moment… c’est dommage, dans le principe s’est une bonne solution, mais dans la réalité ca send deja les maux de tete…

  16. C’est une idée géniale à la base mais malheureusement la mise en place est plus que chaotique. C’est un bordel sans nom pour s’y retrouver et les URSSAF aussi bien que les centre des impôts ne sont pas du tout au point sur le sujet… Espérons que cela va s’améliorer.

  17. Barre, Sandra et Ascenseur Social, ca va avec les coups de pub pour le gouvernement. C’est trop gros et c’est lourd. Laissez les sites de discussion à celles et ceux qui ont besoin de discuter sans propagande, et laissez nous nous débrouiller aux mieux possible avec nos divers statuts (pas de honte à être Rmiste…) en tout conscience des crises (plutôt, dépressions) dans lesquelles le ‘libéralisme’ nous plonge régulièrement pendant qu’il continue a donner les gros sous aux riches et à exproprier les petits… J’ai grandi sous Thatcher et la différence entre riches et pauvres au Royaume-Uni est désormais plus grande qu’aux années trente; c’est dans ce sens où on veut nous amener en France et dans tout l’Europe maintenant. Bonne chance à nous tout-e-s –
    Formorienne

  18. Un gros merci pour ton article

  19. Alors là bravo, très bonne article. Très intéressant à lire. Merci beaucoup ! :D

  20. L’urssaf a du mal à s’y retrouver autant que nous hélas et on a beau avoir des projets c’est pas évident de se développer

  21. Les cellules Sarkozistes spécialisées dans le contrôle du Web sont venus sur ce blog en se faisant passer pour de simples citoyens lambdas. c’est dommage, la discussion était intéressante et instructive… Barre, ascenseur social et Sandra allez faire votre propagande ailleurs et laissez les internautes s’informer entre eux tranquillement. Votre idéologie primaire c’est franchement con !!!! Vos vieilles semelles usées pour qui n’avance pas ne nous servent pas à grand chose !!!!

  22. C’est ben vrai tout çà…A ne pas oublier surtout le seul site spécialisé dans l’auto-entreprise, auto-entrepreneur et officiellement d’état.
    http://www.rsi.fr/creation-dentreprise.html
    Le Régime Social des Indépendants, né en 2006 de la fusion des caisses de protection sociale des chefs d’entreprise est une caisse de Sécurité sociale, administrée par des représentants de ses assurés, artisans, commerçants et professions libérales.

    Il effectue une mission de service public en gérant la protection sociale obligatoire de plus de 4 millions de chefs d’entreprise indépendants et de leurs ayants-droit.

  23. Des infos aussi sur l’auto entrepreneur en chambre de commerce et auprès de privé qui propose des prestations utiles et aide au démarrage..
    http://www.chambresdhotes-posada.com/

  24. Barre, Sandra et Ascenseur Social, ca va avec les coups de pub pour le gouvernement. C’est trop gros et c’est lourd. Laissez les sites de discussion à celles et ceux qui ont besoin de discuter sans propagande, et laissez nous nous débrouiller aux mieux possible avec nos divers statuts (pas de honte à être Rmiste…) en tout conscience des crises (plutôt, dépressions) dans lesquelles le ‘libéralisme’ nous plonge régulièrement pendant qu’il continue a donner les gros sous aux riches et à exproprier les petits… J’ai grandi sous Thatcher et la différence entre riches et pauvres au Royaume-Uni est désormais plus grande qu’aux années trente; c’est dans ce sens où on veut nous amener en France et dans tout l’Europe maintenant. Bonne chance à nous tout-e-s –
    Formorienne

  25. Le statut reste toujours intéressant pour tester son idée et son marché.
    Quand les choses commencent à devenir sérieuses et qu’on se rapproche des seuils de CA, il faut alors opter pour un autre statut et là, ce n’est pas évident de savoir quelle structure sera la plus adaptée pour la suite de l’aventure.

    • Quand les choses deviennent plus sérieuses, passer en SAS unipersonnelle à l’IS en franchise de TVA, ce qui donne jusqu’à 38 000 de profit /an à 15% impôt, sinon si +, ca passe à 33%, et surtout éviter le salariat..ca déclenche toutes les charges sociales…

      Cette solution reste bien pour la vente de marchandises, et si vous faites du service, laissez-le côte auto-entrepreneur (légal et possible) c’est à dire combinez les 2, ca fait le salaire mensuel…

  26. De nouvelles mesures pour 2015, et notamment l’obligation pour les commerçants et artisans de s’immatriculer au RM ou au RCS, de régler la CFE l’année suivant celle de la création, de passer le stage de préparation obligatoire à l’installation de quelques jours pour les artisans auto-entrepreneurs, de disposer également d’un compte bancaire, pas obligatoirement qualifié de professionnel, mais dédié à l’activité professionnelle.

    Chaque projet doit être examiné avec précaution et rigueur (Activité, adéquation homme/projet, CA, Marge sur coût variable, situation sociale, fiscale, …) afin de valider la création d’une auto entreprise.

Répondre à Philippe Annuler la réponse.

Champs Requis *.